Avis relatif aux projets de lois de finances et de financement de la sécurité sociale pour l’année 2015

01/10/2014

Le Haut Conseil des finances publiques a adopté, le 26 septembre 2014, un avis relatif aux projets de lois de finances et de financement de la sécurité sociale pour l’année 2015.

Le Haut Conseil considère que la prévision de croissance du Gouvernement de 0,4 % en 2014 est réaliste.

S’agissant de l’année 2015, la prévision de croissance de 1,0 % paraît optimiste. Elle suppose en effet un redémarrage rapide et durable de l’activité que n’annoncent pas les derniers indicateurs conjoncturels. En outre, le scénario du Gouvernement présente, selon le Haut Conseil, plusieurs fragilités touchant au dynamisme de l’environnement international et de la demande intérieure.

Le Haut Conseil constate que le Gouvernement ne corrige pas l’écart à la trajectoire de solde structurel de la loi de programmation de décembre 2012, toujours en vigueur ; au contraire, cet écart s’accroît en prévision en 2014 et en 2015. Plutôt que de corriger cet écart, le Gouvernement fait le choix de définir une nouvelle trajectoire, intégrant les déviations passées et fixant de nouveaux objectifs dont l’ambition est revue à la baisse.

Dans un contexte de faiblesse combinée de la croissance et de l’inflation, le Haut Conseil souligne le risque que fait peser ce nouveau report de l’ajustement sur la trajectoire de la dette publique qui continuera à augmenter.

L’effort sur la dépense est réel depuis 2011. Le Haut Conseil considère toutefois, au vu des mesures présentées, que l’objectif d’une croissance de la dépense publique limitée à 1,1 % en valeur, prévu pour 2015, risque de ne pas être atteint. Il en irait alors de même pour l’objectif d’amélioration du solde structurel de 0,2 point de PIB.

Télécharger l’avis

date de dernière mise à jour : 01/10/2014